Les objets connectés

C’est un sujet dont on m’en a beaucoup parlé ces derniers temps et les avis sont assez partagés.

Vous en avez certainement aperçus quelques-uns si vous avez suivi les actualités ces dernières semaines.

De la montre au pèse-personne en passant par les lunettes, la grande tendance est de connecter tous nos objets du quotidien. Le mouvement est déjà en marche depuis un moment mais il semble vraiment s’accélérer.


Alors que faut-il y voir ?

Une révolution technologique ? De quoi améliorer notre vie de tous les jours ?
Un bon plan marketing des fabricants pour toujours nous vendre de nouveaux produits ?
Une intrusion dans notre intimité ? Pour surveiller, quantifier et analyser toute notre vie ?

Voici un petit tour d’horizon, chacun se fera son idée. N’hésitez pas à réagir !

La déferlante arrive…

L’édition 2014 du CES de Las Vegas, le salon mondial de l’électronique grand public, s’est achevée il y a quelques semaines. C’était l’occasion pour les constructeurs de présenter tous les produits qui seront commercialisés très prochainement et les objets connectés y ont occupé une place très importante. On aura aussi remarqué que les sociétés françaises sont très présentes dans ce domaine.

Est-ce que le public suivra ? A voir dans les mois qui viennent, en tout cas, on va essayer de nous en vendre à toutes les sauces !

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Il s’agit de connecter chacun de nos appareils directement à Internet ou de les faire communiquer avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Pour quoi faire ?

Le but est de récupérer, traiter et nous renvoyer diverses informations (plus ou moins) utiles.

Quelques exemples seront plus parlants…

Des objets que l’on porte sur soi :

La montre qui affiche les notifications du téléphone, rappels, SMS, mail…
Les lunettes équipées d’un micro, d’une caméra et d’un mini-écran, qui permettent d’accéder à différents services : reconnaissance vocale, agenda, messages, appareil photo, GPS…
Le bracelet qui mesure votre exposition au soleil, pour éviter le coup de soleil.

Des objets ou équipements de la maison :

Le pot de fleur qui vous dit quand arroser.
La balance qui vous aide à suivre votre poids dans le temps, analyse votre rythme cardiaque, vérifie la qualité de l’air…
L’ampoule LED dont vous réglez la couleur depuis votre smartphone.

Des appareils du domaine de la santé :

Le T-Shirt qui mesure votre fréquence cardiaque, votre activité musculaire…
Le tensiomètre qui envoie les mesures sur votre smartphone.
Le pilulier qui vous dit quand prendre vos médicaments.
La fourchette qui vibre pour vous dire de manger plus lentement.

Voilà un petit aperçu de ce qui se fait actuellement. Il y en a pour tous les goûts, tous les usages.

Une foule d’objets à notre service…

L’univers de l’internet des objets nous promet un monde où l’on pourra tout contrôler à distance depuis son smartphone, surveiller chacun de nos signes vitaux, interagir avec tout ce qui nous entoure.

Quels sont les risques ?

En dehors d’une utilité discutable de certains de ces objets, plusieurs risques sont à prendre en compte.

A l’époque où on parle de cyber-surveillance, des nombreuses intrusions de l’oncle Sam dans notre vie privée, peut-on confier sereinement une telle quantité de données sur chaque aspect de notre vie, notre santé à diverses sociétés ?
Si vous en avez déjà assez de voir s’afficher sur votre navigateur internet des offres commerciales personnalisées, vous donnant l’impression d’être fliqués, imaginez ce que ça pourrait devenir…

De plus, comme dans tout système, il y a toujours des failles de sécurité. Le piratage des objets connectés est déjà d’actualité.
Imaginez le jour où, chez vous, la serrure sera commandée à distance (oui, ça se fait déjà), les cambrioleurs auront juste à la pirater pour rentrer.

Quant aux nombreuses ondes électromagnétiques qui nous entoureront, on ne sait pas encore les effets possibles sur l’organisme.

 

Je vous donne mon avis…

C’est vrai que j’aimerais bien me la jouer Michael Knight dans K2000 et appeler ma voiture avec ma montre… mais plus sérieusement, je pense qu’il faut voir tout ça avec prudence.

Je ne sais pas pour vous, mais le concept d’avoir votre vie entière stockée informatiquement : vos habitudes de vie, de consommation, où vous allez, ce que vous faites… (même si c’est déjà un peu le cas à l’heure actuelle) je trouve ça plutôt flippant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.