Et si le meilleur antivirus, c’était vous ?

On entend un peu tout et n’importe quoi concernant le choix de son antivirus.

Mais avant même de parler d’antivirus, quelques précautions et bonnes pratiques vous éviteront bien des galères.

Sans rentrer dans les détails techniques, voici un petit tour des idées reçues les plus courantes et surtout quelques conseils pour mieux protéger votre ordinateur et vos données en ligne.

 

Idées reçues :
  • Il ne faut pas utiliser « tel antivirus », il n’est pas efficace. « Tel autre », c’est le meilleur.

C’est plutôt une question de goût qu’autre chose : les plus connus se valent relativement.

Après chacun se fait son avis en fonction de son expérience. Ce serait comme vous dire « N’achète pas une Renault ! Moi je roule en Peugeot depuis des années, etc. ».

Évitez surtout de prendre pour argent comptant le discours de votre ami Jean-Jacques, improvisé expert en informatique.

 

  • Un antivirus payant est plus efficace qu’un antivirus gratuit.

Oui et non…
Si vous prenez les précautions nécessaires, un antivirus gratuit vous suffira.
Il assurera la protection courante contre les virus et autres logiciels malveillants. Son rayon d’action sera juste plus limité.

Pour faire mieux (et justifier leur prix), les antivirus payants essaient de toujours avoir une longueur d’avance, notamment sur la protection de vos données ou de votre vie privée sur Internet. Ils vous protégeront mieux si vous avez des pratiques à risque (voir plus bas).

 

  • Installer plusieurs antivirus pour être mieux protégé ?

Mauvaise idée ! Niveau efficacité, en gros ça ne sert à rien.
Mais ça risque surtout de ralentir votre ordinateur.

 

  • Un antivirus protège contre toutes les menaces.

Même s’ils élargissent de plus en plus leur rayon d’action, ils ne vous protégeront jamais à 100%.

 

Les « pratiques à risque »

Sans porter ici de jugement, vous faites ce que vous voulez avec votre ordinateur, mais pour ce qui est de la sécurité, voici comment généralement vous multipliez vos chances d’être infecté :

    • Télécharger à tout va musique, films, logiciels ou autres sur divers sites peu fiables : n’importe qui peut mettre n’importe quoi à disposition.
    • Utiliser des cracks pour des logiciels : ils cachent très souvent des logiciels malveillants.
    • Installer toutes sortes de logiciels en cliquant sur « suivant » sans lire les messages : on est souvent trop pressés quand on installe un logiciel.

 

Conseils :
  • Mettre à jour le système

Quand Windows vous propose d’installer des mises à jour, il est conseillé de le faire dès que possible.
Les pirates découvrent sans cesse de nouvelles façons de contourner les sécurités, les mises à jour sont là pour corriger les problèmes à mesure qu’ils sont détectés.

  • Ne pas cliquer trop vite

Une fenêtre s’affiche, ne cliquez pas systématiquement sur OK sans savoir ce que ça entraîne. Essayez de comprendre le message. Dans le doute cliquez sur Annuler ou fermez la fenêtre avec la croix.

  • Ne pas ouvrir vos mails trop vite

Si un expéditeur inconnu vous envoie un mail avec une pièce jointe, il y a de fortes chances que ce soit mal intentionné. Ignorez-le

  • Vérifier les cases cochées

Quand vous installez un logiciel, vérifiez les cases cochées d’office qui installeront un logiciel indésirable.

  • Utiliser plusieurs adresses mail

Ne vous servez pas de votre adresse mail principale pour vous inscrire sur divers sites ou forums.

  • Faire attention au phishing (ou hameçonnage)

Il s’agit de ce genre de mails imitant votre banque, opérateur téléphone ou internet et vous invitant à régler une somme dûe en cliquant sur un lien.
Lisez-le attentivement, généralement vous remarquerez des fautes d’orthographe ou des tournures de phrases incorrectes.
Ne cliquez pas sur le lien dans le mail mais connectez-vous au site en tapant vous-même son adresse et vérifiez si les infos sont vraies.

  • Ne pas utiliser le même mot de passe partout

Certes, c’est plus simple d’avoir le même partout, mais si quelqu’un arrive à le connaître, il pourra accéder à tous les sites qui l’utilisent.

  • Utiliser des mots de passes forts

Évitez « toto », votre date d’anniversaire ou le prénom d’un proche.
Utilisez au moins 8 caractères, essayez de mélanger des minuscules, des majuscules, des chiffres et même des caractères spéciaux (&+-*#€$…).
On est d’accord, ça devient vite compliqué à retenir, mais essayer de trouver un compromis

  • Changer de mot passe régulièrement

Je sais, ça devient dur de s’en rappeler si on change trop souvent. Mais si quelqu’un a accès à votre mot de passe, vous limiterez la durée dont il pourra en profiter.

Une pensée sur “Et si le meilleur antivirus, c’était vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.