Windows 10

Vous attendiez Windows 9 ? Perdu… ce sera Windows 10 !

Et pourquoi sauter un numéro de version ? 10 ça fait plus rond ! (c’est une explication comme une autre…)

Voici l’essentiel des annonces faites hier par Microsoft lors de sa conférence pour présenter son futur système et redresser la barre après l’accueil mitigé de Windows 8.

Le retour du menu démarrer…

Un menu d’où vous pourriez lancer toutes vos applications, accéder à tout ce que vous voulez… Vous en rêviez, Microsoft l’a fait !

Bon OK ça c’était en 1995. Et en 2012 il disparaissait pour laisser place à l’écran d’accueil de Windows 8 et ses tuiles, au grand regret de millions d’utilisateurs !

L’année suivante, Microsoft a essayé de vous endormir en remettant le bouton « Démarrer » sur Windows 8.1. Le bouton, oui, mais pas le menu
Vingt ans après sa première apparition, le revoici.

 

 

Il faut voir le côté positif d’un tel revirement : les utilisateurs ont été écoutés.

Le meilleur des deux mondes…

Windows 10 sera à l’image de ce menu démarrer, à mi-chemin entre Windows 7 et 8.

Un affichage plus homogène …

Les fenêtres des applications « modernes » pourront être redimensionnées.

L’affichage pourra basculer d’un mode classique (avec un clavier connecté) à un mode tablette (avec une interface tactile).

Quelques fonctions (inspirées de ce qui se fait chez Apple ?) feront aussi leur apparition. Comme des « bureaux virtuels » ou une vue d’ensemble de toutes les applications lancées.

Windows partout…

L’idée est de tout uniformiser et d’avoir le même Windows, avec les mêmes applications, du téléphone au PC, en passant par la tablette ou les objets connectés.

C’est pour quand ?

A priori, il sera disponible dans le commerce vers mi-2015.

Et à quel prix ?

Pas plus d’infos pour le moment sur la rumeur disant qu’il serait gratuit pour qui possède Windows 8.

Mais ça reste assez probable. C’est le choix qu’a fait Apple avec Mac OS X Mavericks, disponible gratuitement en mise à jour.

De plus, la stratégie de Microsoft s’oriente désormais vers les services en ligne, plutôt en abonnement qu’en vente. Une tendance qui se généralise dans le monde de l’informatique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.