Que restera-t-il de Nokia ?

En gros… pas grand chose… si ce n’est le souvenir de ce bon vieux 3310 et des années de gloires de la société.

Après le rachat de Nokia par Microsoft officialisé en avril dernier, c’est maintenant l’heure du grand nettoyage

Satya Nadella, aux commandes de Microsoft depuis février, n’y va pas par quatre chemins pour restructurer la société et redéfinir ses priorités. Et clairement, Nokia n’en fera pas partie.

Merci et au revoir à environ 18 000 salariés chez Microsoft, dont environ 12 500 pour Nokia, dont le rachat aurait plombé les bénéfices… Fermetures d’usines… Le gouvernement finlandais ravi… Bref, vous voyez le tableau.

La marque Nokia disparaîtra (en tout cas pour l’activité téléphones mobile qu’on connaît).
Quelle ironie pour l’entreprise, numéro un sur le marché du téléphone mobile pendant une bonne décennie, qui n’a pas su entrer dans l’ère des smartphones…

Seule la gamme Lumia subsistera.

La gamme sous Android (sauce Microsoft) Nokia X disparaît à peu près aussi vite qu’elle est apparue. Même tarif pour la gamme Asha.

Et fini aussi les bons vieux téléphones basiques (appelés feature phones), ceux qui servent à téléphoner (on oublierait presque l’usage premier de l’appareil…), envoyer des SMS et guère plus.

En clair, la stratégie c’est 100% Windows. Et oui, il faut bien essayer de rattraper Google, avec son système Android et Apple, avec iOS.

La fin d’un mythe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.